Évaluation interne, externe ou démarche qualité

Nos références

EHPAD de Nédonchel
EHPAD Amitiés d’Automne- Herlies
EHPAD Du chemin Vert – Trélon
EHPAD Arc en Ciel – CH de La Bassée
EHPAD Les 4 saisons – Saint Venant
EHPAD « Les Myosotis » Raimbeaucourt
EHPAD « Les Roses – Gilbert Forestier » – CCAS de Lomme
Service Auprès des Traumatisés crâniens – CH de La Bassée
FAM « La Source » – Saint Venant
Foyer de vie « Les passerelles » – Saint Venant
FAM « La vie devant Soi » -Lambersart
Accueil de jour Alzheimer « Les Roses » – CCAS de Lomme
SSIAD – CCAS de Lomme
EHPA Les Roses – – CCAS de Lomme

La loi rénovant l’action sociale et médico-sociale du 2 janvier 2002 impose à tout établissement/service social ou médico-social de mener à date définie une évaluation interne et externe de ses activités et de la qualité des prestations fournies à ses usagers. Le renouvellement de votre autorisation est exclusivement subordonné aux résultats de l’évaluation externe, démarche nécessairement menée par un organisme extérieur habilité par l’ANESM, tel que l’Agence ANAXAGOR.

Le processus répétitif d’évaluation de la qualité de la prestation de l’ESSMS implique de fait l’entrée et la mise en œuvre d’une démarche d’amélioration continue de la qualité. L’agence Anaxagor et ses consultants peuvent vous accompagner dans la mise en œuvre de cette démarche qualité, aussi bien en termes d’évaluation interne qu’externe.

La méthodologie proposée par l’agence Anaxagor repose, conformément aux recommandations de bonnes pratiques professionnelles de l’ANESM, sur : 

  • la participation de tous, personnels et usagers. La démarche participative est la modalité la plus appropriée pour aboutir à une objectivation et en particulier à l’identification des objectifs prioritaires, à l’élaboration des critères et indicateurs les mieux à même de qualifier les objectifs définis et d’en apprécier la réalisation,
  • l’inscription de l’évaluation dans une finalité. Son objectif est notamment de s’interroger en quoi les droits, les besoins et les attentes des personnes prises en charge sont bien au centre des préoccupations,
  • une analyse des processus et leurs articulations. L’évaluation vise à porter l’analyse au-delà de la description des pratiques, pour mieux comprendre les processus de production qui réunissent les différents acteurs autour des personnes prises en charge,
  • l’identification des écarts et des marges de progression.