Schéma directeur immobilier hospitalier et construction hospitalière

Nos références

  • Schéma Directeur Immobilier pour le CCAS de Roubaix pour 7 résidences Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour le CCAS de Tourcoing pour 5 résidences Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour le CCAS de Wattrelos pour 4 résidences Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour le CCAS de Mons en Baroeul pour 2 résidences Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour le CCAS de Marcq en Baroeul pour 1 résidence Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour le CCAS Somain pour 1 résidence Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour Partenord pour 2 résidences Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour la SA d’HLM Logis Métropole pour 7 résidences Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour Pas de Calais Habitat pour 9 résidences Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour SRCJ (Société Régionale des Cités Jardins) pour 2 résidences Autonomie
  • Schéma Directeur Immobilier pour la SA HLM du Nord pour 15 résidences Autonomie

Le schéma directeur est la feuille de route des projets architecturaux que se fixe un établissement comme un CCAS pour adapter son organisation structurelle aux besoins de ses administrés. Il est le document qui précise les objectifs généraux, l’ensemble des actions et des stratégies qui faciliteront l’acquisition, l’utilisation et l’affectation des ressources architecturales. Il a pour but principal d’effectuer les choix stratégiques.

L’une des spécificités de l’agence ANAXAGOR est de développer dès l’amont de la conception, une réflexion sur la meilleure adéquation de la performance des bâtiments avec le coût d’exploitation futur notamment en personnel.

Quelques exemples pour étayer ce choix de fonctionnement :

  • L’agence intègre dès l’amont les réalités économiques du projet sous-tendu notamment pour une résidence autonomie le tarif journalier hébergement.
  • L’agence Anaxagor recherchera en priorité les possibilités de ré installation sur des surfaces sous exploitées en proposant une optimisation de locaux disponibles au lieu d’orienter directement l’établissement vers une nouvelle construction
  • L’agence Anaxagor recherchera des projets qui privilégieront des scénarios réalisables et finançables
  • L’agence Anaxagor intègrera dès l’amont de la réflexion architecturale la réflexion en organisation humaine

Cette méthode, génère des temps d’étude préalable plus importants, mais largement compensés par des économies d’exploitation ultérieure quand on sait l’importance du personnel dans un budget d’exploitation. Dans ce contexte, l’agence Anaxagor fait siennes les propos de l’Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux :

« En termes de projet de restructuration ou de construction, l’Observatoire des coûts révèle la relation forte de durée qui existe entre la phase étude et la phase travaux d’une opération de construction.

En effet, une durée très courte de phase étude entraîne systématiquement une durée trop longue de phase travaux. Cet « allongement excessif » de la phase travaux pouvant être une résultante d’un manque de bonne préparation du chantier. Or les conséquences économiques liées à des durées longues et imprévues de travaux sont très importantes et défavorables au maître d’ouvrage médico-social.

A l’inverse, une durée de phase d’étude correctement calibrée a pour conséquences une durée moins longue de phase travaux. Elle permet de réaliser une analyse plus complète de l’opération (technique, financière et économique) afin d’optimiser tant le coût global que la durée d’exécution des travaux. »